Loading
My selection

Lot 25 - PIETEMENT DE CROIX AUX DOUZE APOTRES - Italie

Result of the bid through subscription

> Check Premium offers

PIETEMENT DE CROIX AUX DOUZE APOTRES
Italie, fin du XVe siècle
Mat ériaux
Cuivre doré et émaux
H. 34,5 cm, L. 52 cm
Cet exceptionnel piètement de croix en cuivre doré de forme hexagonale, d'une superbe qualité d'exécution, témoigne du grand travail des orfèvres italiens de la fin du XVe siècle. Sur la base largement échancrée en double accolade semble s'élever un véritable édifice de forme circulaire dont la façade est rythmée par douze niches accueillant chacune une sculpture en pied d'un apôtre.

Ils ont été traités avec le plus grand réalisme notamment au regard de l'expression de leur visage et de la finesse des drapés de leurs vêtements.

Ils sont tous identifiables grâce à leurs attributs, souvent le symbole de leur martyr.
Une coquille en émail blanc leur confère toute leur importance divine ; émail blanc que l'on retrouve dans la frise de fleurettes placée au dessus des disciples du Christ et sur les pans coupés de la base.

Les niches sont couvertes par un toit à six pans aux arêtes ponctuées de volutes.

Il est finement gravé de vases accueillant des végétaux et des rinceaux fleuris. Chaque côté est surmonté d'un triple fenestrage à lobes qui se détache sur un fond d'émail bleu.

Le sommet de cet « étage » s'évase pour accueillir la croix aujourd'hui disparue.
Ce travail est à rapprocher de l'orfèvrerie toscane du XVe siècle, qui fut l'une des périodes les plus prolifiques en matière de réalisations d'objets ecclésiastiques.

On observe cette exubérance du décor et ce soin du détail dans l'ensemble de la production de cette époque.
Dans le piètement de Croix conservé au Museo dell'Opera de Florence daté de 1457-1459 (fig. 1), on retrouve cette forme très architecturale de l'objet, une disposition des personnages divins dans des niches mais aussi une base fortement échancrée.
En outre, le style des fenêtres situées « à l'étage » n'est pas sans rappeler les édifices de style toscan.


La richesse et la qualité du piètement permettent de considérer que la Croix qui s'y trouvait unchâssée devait être un véritable chef d'œuvre d'orfèvrerie.

Request more information

Theme : Sacred Art Add this category to my alerts