Chargement en cours
Ma sélection

Lot 88 - 1992 JORDAN 192 - Numéro de châssis : 03 - Après les nombreux succès remportés [...]

Estimation : 45 000 € / 55 000 €

résultat non communiqué

1992 JORDAN 192
Numéro de châssis : 03
Après les nombreux succès remportés en Formule 3 et en Formule 3000,
Eddie Jordan Racing aborda la Formule 1 pour la saison 1991. L’ingénieur
Gary Anderson dessina une voiture simple et efficace, la Jordan 191,
motorisée par la Ford V8 HB, accouplé à une boîte de vitesses transversale
Jordan à 6 rapports utilisant des pignons Hewland.
Eddie Jordan Grand Prix opta pour le moteur Yamaha V12 OX 99 et une
boîte de vitesses semi-automatique à 7 rapports pour la saison 1992,
installés dans la nouvelle Jordan 192, dont le châssis représentait une
évolution raisonnable de l’année précédente. Le moteur Yamaha annoncé
pour 700 chevaux, plus lourd et gourmand que le Ford HB, et la boîte de
vitesses séquentielle à 7 rapports, se révélèrent surtout peu fiables.
La Jordan 192, numéro de châssis 03, fut pilotée par le prometteur italien
Stefano Modena durant les 5 premiers Grand Prix de la saison 1992
disputés en Afrique du Sud (DNQ), au Mexique (DNF, BV), au Brésil (DNF,
BV), en Espagne (DNQ) et à San Marino (DNF, BV). Utilisée comme mulet
de Monaco au Grand Prix de Belgique, 192-03 fut de nouveau engagée
pour Modena en Italie (DNQ) et au Portugal (13e), avant de redevenir un
mulet pour les dernières manches disputées au Japon et en Australie.
Cette Jordan est proposée aujourd’hui à l’état de châssis roulant avec son
carter de boîte de vitesses, sans moteur et en bon état de présentation.


1992 JORDAN 192
Chassis number : 03
Following successes in Formula 3 and Formula 3000, Eddie Jordan Racing
graduated to Formula 1 for the 1991 season. Engineer Gary Anderson laid
out a neat and efficient Formula 1 design, the Jordan 191, which featured
a carbonfibre monocoque and a Ford V8 HB engine mated to a Jordan
transverse six-speed gearbox using Hewland internals.
Eddie Jordan’s Grand Prix team switched to Yamaha V12 OX 99 engines
mated to a seven-speed semi-automatic gearbox for the 1992 season and
Gary Anderson’s Jordan 192 was a sensible evolution of the previous year’s
chassis. The Yamaha engine claimed over 700 bhp, but it was heavier and
thirstier than the Ford HB unit and both the engine and gearbox proved
unreliable.
The Jordan 192, chassis number 03, was driven by promising Italian
Stefano Modena during the first five Grands Prix of the season held in
South Africa (DNQ), Mexico (DNF, gearbox), Brazil (DNF, gearbox), Spain
(DNQ) and San Marino (DNF, gearbox). Used as a spare car from Monaco
until the Belgian Grand Prix, 192-03 was entered again for Modena in Italy
(DNQ) and Portugal (13th), before becoming a spare car for the last two
races of the 1992 season in Japan and Australia. This Jordan is offered
today as a rolling chassis

Demander plus d'information

Thème : Véhicules de Collection Ajouter ce thème à mes alertes