Chargement en cours
Ma sélection

Lot 87 - BENETTON B 192 - Numéro de châssis : 01 - La célèbre marque italienne de [...]

Estimation : 260 000 € / 340 000 €

Adjugé à 260 000 €


Résultats sans frais

BENETTON B 192
Numéro de châssis : 01
La célèbre marque italienne de vêtements Benetton intégra l’univers de la Formule 1 en tant que partenaire du Team Tyrrell en 1983, avant de sponsoriser Alfa Romeo en 1984 et 1985, puis de racheter l’écurie Toleman en difficulté à l’aube de la saison 1986.
La B 186 (pour Benetton Formule 1 de 1986), première Formule 1 du constructeur Benetton, dessinée par Rory Byrne et motorisée par le 4 cylindres BMW turbocompressé, obtînt des résultats encourageants, qui se soldèrent par une 6e place au Championnat du Monde des Constructeurs, assortie d’une belle victoire de Gerhard Berger en fin de saison au Grand Prix du Mexique.
Benetton B186 *
Benetton opta pour le moteur Ford-Cosworth V6 turbo pour la saison 1987, où les Benetton B 187 marquèrent 28 point et se hissèrent au 5e rang du Championnat du Monde des constructeurs. Cette association avec le fameux motoriste britannique mènera l’écurie italienne basée en
Angleterre au plus haut niveau au cours de leurs 8 années de partenariat.
Le moteur Cosworth DFR de la B 188 laissa sa place au tout nouveau Ford V8 HB à 75°, à la fois léger et compact, dans le châssis de la B 189, qui apparut au Grand Prix de France 1989. Benetton renoua avec la victoire au Grand prix du Japon avec Alessandro Nannini, lors d’une
saison marquée par l’abandon des moteurs suralimentés au profit des seuls moteurs atmosphériques de 3,5 litres de cylindrée. Le flamboyant Flavio Briatore, qui avait développé la marque Benetton avec beaucoup de succès aux USA, prit les rennes de l’écurie de Formule 1 à partir de la
saison 1989.
Benetton continua son ascension vers les sommets avec la B 190 équipée du moteur Ford V8 HB en se classant 3e des championnats du Monde des Constructeurs et des Conducteurs, son pilote de pointe Nelson Piquet remportant les 2 derniers Grand Prix de la saison 1990 au passage.
La dernière Benetton dessinée par l’ingénieur anglais John Barnard
fut la B 191, qui triompha entre les mains de Nelson Piquet dès le 5e
Grand Prix de la saison 1991. Benetton bénéficiait de la version ultime
Michael Schumacher sur la B 191 au GP d’Italie 1991*
du moteur V8 Ford Cosworth HB d’une puissance portée à 730 chevaux, tandis que l’écurie Jordan, nouvelle venue de la Formule 3000, disposait du Ford HB avec une évolution de moins que l’équipe « officielle. » Bertrand Gachot écarté de l’écurie Jordan pour une raison extra-sportive (rixe avec un chauffeur de taxi londonien), Michael Schumacher fit ses grands débuts en Formule 1 au Grand Prix de Belgique 1991, où il créa la sensation, en qualifiant sa Jordan 191 en 7e position sur l’exigeant tracé de Spa-Francorchamps. Cette performance lui valut la place de Roberto Moreno chez Benetton dès le Grand Prix d’Italie disputé 15 jours plus tard à Monza, le pilote brésilien prenant le baquet laissé vacant chez Jordan en retour.
Le prodige allemand restera chez Benetton jusqu’à la fin de la saison
1995, où il obtiendra ses 2 premiers titres de champion du Monde ! La nouvelle Benetton B 192 dessinée par Ross Brawn et Rory Byrne apparut au Grand Prix d’Espagne 1992, 4e manche du Championnat du Monde et 1ère manche disputée en Europe. Cette monoplace compacte
et bien dessinée, équipée du moteur Ford V8 HB à 75° accouplé à une boîte de vitesses Benetton manuelle à 6 rapports, se révéla très efficace. Une coque en carbone avec des suspensions conventionnelles à triangles superposés, qui ne faisait pas appel à des solutions compliquées, comme
une boîte de vitesses semi-automatique, des suspensions pilotées ou
l’ABS.
Michael Schumacher qualifia le châssis B 192-01 sur la 1ère ligne aux côté
de la Williams FW14 B de Mansell, tandis que Martin Brundle se plaça en
3ème ligne avec l’autre B 192. Au terme d’une course disputée sous une
pluie irrégulière, Schumacher prit une remarquable 2e place. B 192-01 fut ensuite utilisée comme voiture de réserve aux Grand Prix de San Marin et de Monaco.
Benetton termina à une très bonne 3e place du Championnat du Monde des Constructeurs et Michael Schumacher à une excellente 3ème place du Championnat du Monde des Conducteurs, devant Senna et Berger sur leurs McLaren MP4/7 à moteur V12 Honda !
C’est précisément la B 192-01, voiture brillamment pilotée par le futur champion allemand au Grand Prix d’Espagne 1992, que nous présentons aujourd’hui à la vente. Achetée par son actuel propriétaire en 2011, elle se trouve en excellent état de présentation et de fonctionnement.
Le moteur Ford HB préparé chez le réputé spécialiste anglais « Langford » a effectué 1000 kilomètres depuis sa dernière révision et la boîte de vitesses seulement 100 kilomètres. B 192-01 est offerte avec le lot de pièces
suivant :
8 jantes
2 démarreurs
1 batterie démarreur
2 radiateurs d’eau
Triangles de suspension
1 fond plat avant et arrière
Des rapports de boîte de vitesses.
Une formule 1 à l’historique notoire, pilotée par un immense champion
à ses débuts au plus haut niveau et dans une belle livrée. Une Formule
1 qui constitue une pièce importante dans une collection et offre des
performances éblouissantes, tout en restant utilisable avec son moteur
Ford V8 HB et sa boîte de vitesses manuelle. Assurément une voiture
d’avenir, vendue avec un certificat d’authenticité de l’usine Benetton !


BENETTON B 192
Chassis number : 01
Well-known Italian clothing company Benetton entered Formula 1 as a
sponsor of Team Tyrrell in 1983 and moved to Alfa Romeo for 1984 and 1985,
before buying the struggling Toleman Team during the winter of 1985/86.
The first car produced by Benetton, named B186 (Benetton Formula 1 of
1986), was designed by Rory Byrne and powered by the four-cylinder BMW
turbocharged engine. The car scored encouraging results, which lead to a
promising sixth place in the World Manufacturer’s Championship, together
with victory for Gerhard Berger in the Mexican Grand Prix by the end of the
season.
Benetton switched to Ford-Cosworth V6 turbo engines for the 1987 season
with the Benetton B187 scoring 28 points and finishing fifth in the World
Manufacturer’s Championship. The association between the famous British
engine manufacturer and the UK-based Italian team would eventually take
them to the highest level during their eight-year partnership.
The Cosworth DFR engine used in the B188 was replaced by the new,
lighter and more compact Ford V8 HB engine installed at 75° in the B189
chassis, which appeared at the 1989 French Grand Prix. Alessandro Nannini
took Benetton back to victory at the Japanese Grand Prix that year, the
season in which Formula 1 abandoned turbocharged engines in a move to
normally aspirated 3.5-litre engines. The flamboyant Flavio Briatore, having
very successfully developed Benetton stores in the USA, was appointed as
Benetton F1 team manager for 1989.
Benetton continued its climb towards the top of Grand Prix racing with the
Ford HB-powered B190, taking third place in both the Manufacturers’ and
the Drivers’ World Championship, with lead driver Nelson Piquet winning
the last two Grands Prix of the 1990 season.
John Barnard’s last design for Benetton was the B191, which Piquet took
to victory during the fifth round of the season. Benetton benefited from the
ultimate works-specification Ford HB engine, which produced 730 bhp,
whilst the Jordan Team, newly graduated from Formula 3000, used the Ford
HB engine with one less evolution.
With Bertrand Gachot out of contention for reasons outside the sport,
Michael Schumacher made his Formula 1 debut at the 1991 Belgian Grand
Prix, where he qualified his Jordan B191 a sensational seventh on the grid.
Following this performance, Schumacher took Roberto Moreno’s seat to race
the Benetton B191 a couple of weeks later at Monza, with the Brazilian driver
taking the wheel of the Jordan instead.
The German star would stay at Benetton until the end of the 1995 season,
winning his first two Formula 1 titles in the process.
The new Benetton B192, designed by Ross Brawn and Rory Byrne, appeared
at the fourth round of the 1992 championship, the Spanish Grand Prix.
This compact and very well designed single-seater powered by the Ford V8
HB mated to a six-speed manual Benetton gearbox, proved very effective.
Built on a carbonfibre tub with traditional double wishbone suspension, it
remained relatively simple and did not use active suspension, ABS or a semiautomatic
gearbox.
Schumacher qualified chassis B192-01 on the front row of the grid for the
model’s debut, next to Nigel Mansell’s Williams FW14B, while his team mate
Martin Brundle qualified the second B192 on the third row of the grid. At the
end of a wet race, Schumacher took a remarkable second overall. B192-01
was subsequently used as a spare car at San Marino and Monaco.
Benetton took an excellent third place in the Manufacturers’ World
Championship, with Schumacher finishing third in the Drivers’ World
Championship, ahead of Ayrton Senna and Gerhard Berger driving their V12
Honda-powered McLaren MP4/7s.
We are delighted to offer today this Benetton B192, chassis number 01,
which Schumacher drove to a brilliant second place overall at the 1992
Spanish Grand Prix. It was purchased by its current owner in 2011 and is
in excellent condition, both cosmetically and mechanically.
The Ford HB engine has covered 1000km since its last rebuild by reputed
specialist Langford and the gearbox only has only done 100km.
B192-01 is offered with the following spares:
8 wheels
2 starter motors
1 battery starter
2 water radiators
Wishbones
1 front and rear under tray
Gear ratios
This is a Formula 1 car with important history, driven by a great champion
towards his debut at the highest level and in an iconic livery. This Formula
1 car would be an important addition to any collection, yet it also offers
blistering performance and remains usable thanks to its Ford V8 HB
engine and manual gearbox. It is surely a great car for the future and is
sold with a certificate of authenticity from the Benetton factory!

Demander plus d'information

Thème : Véhicules de Collection Ajouter ce thème à mes alertes