Chargement en cours
Ma sélection

Lot 19 - BUSTE D'ENFANT - Ecole Florentine

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

BUSTE D'ENFANT
Ecole Florentine, XVe siècle
Matériau Marbre blanc
H. 27 cm, L. 23 cm, P. 17 cm
Fissure aux cheveux

Cette sculpture en marbre blanc représentant un jeune enfant fait partie du mouvement de représentation des portraits en buste qui est né et s'est développé à Florence au cours du XVe siècle.

Le petit garçon, âgé d'à peine deux ans, porte une tunique militaire ornée d'un masque de lion et une cape tombant sur l'épaule droite.

L'artiste a su rendre avec réalisme les traits d'un jeune enfant à peine sorti de son statut de bébé aux joues pleines, aux lèvres rondes et aux boucles longues et épaisses.
Ce réalisme reste cependant relatif, les traits ne permettant pas une identification du modèle, s'agissant ici de représenter un enfant en bas âge dans sa généralité.

L'expression insaisissable, avec le visage légèrement tourné vers l'épaule droite, le regard interrogateur voire peut être inquiet, traduisent la sensibilité du sculpteur qui a su également maitriser les épaisseurs de la chevelure et de la cotte de maille.

Les représentations de portraits en buste se développèrent largement à Florence au XVe siècle.
A côté des bustes d'hommes dont l'objectif était de poser les fondations de la noblesse en proposant des portraits d'ancêtres aux descendants d'une nouvelle classe dirigeante, les artistes ont manifesté un intérêt certain pour les images de jeunes garçons pouvant incarner continuité et prospérité civique.

Il est pourtant difficile d'identifier les enfants représentés. Selon Arnold Victor Coonin, l'idéalisation poussée de ces bustes peut remettre en cause leur existence en tant que portrait et propose un idéal de conduite de l'enfant. Parallèlement à ces portraits d'enfants, les sculpteurs représentèrent Saint Jean-Baptiste, patron de la ville, et David, symbole du triomphe sur la tyrannie, tous deux aux traits enfantins.

Notre buste, aux allures guerrières pourrait faire référence à David, symbolisant la victoire de Florence face à ses ennemis au cours du XVe siècle.

Notre oeuvre présente de fortes similitudes avec les réalisations de Desiderio da Settignano (1430-1464) qui fut probablement l'initiateur et le Maître du genre de sculpture du buste en marbre de jeune garçon. Elève de Bernardo Rossellino (1409-1464), il eut la réputation d'artiste surdoué comme l'indique Vasari « le Ciel et la nature l'ont pourvu d'une grâce extrême (… ) il reçut le don vraiment céleste de créer ses oeuvres sans peine ». D'une grande maîtrise dans la technique du marbre, il réalisa des bas-reliefs ainsi que des ronde-bosses notamment selon le thème de l'enfance. Ainsi, nous pouvons rapprocher notre buste d'une œuvre sculptée vers 1455-1460 et conservée à la National Gallery of Art de Washington (fig. 1) représentant un enfant âgé d'un an aux traits doux et idéalisés dont les lèvres, la forme du nez ainsi que l'allure générale n'est pas sans rappeler notre sculpture.

Demander plus d'information

Thème : Sculptures Ajouter ce thème à mes alertes