Chargement en cours
Ma sélection

Lot 127 - PAIRE DE CANDÉLABRES À TROIS LUMIÈRES - Meissen

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

PAIRE DE CANDÉLABRES À TROIS LUMIÈRES
Meissen, second quart du XVIIIe siècle pour la porcelaine
France, époque Louis XV, vers 1740-1745 pour la monture
Matériau x
Porcelaine et bronzes dorés
H. 37 cm, L. 31 cm, P. 15,5 cm et
H. 38 cm, L. 28 cm, P. 15,5 cm
Chaque candélabre en bronze ciselé et doré est composé de trois bras de lumière en forme de branchages feuillagés d'où jaillissent les bobèches à l'imitation d'une fleur en bouton.

La base prend la forme d'un tertre rocailleux feuillagé et ajouré orné d'une coquille.

Ils sont agrémentés d'une statuette en porcelaine polychrome présentant pour l'un une jeune femme au léger déhanché tenant d'un bras un panier en osier duquel sortent des produits de la ferme et pour l'autre un homme élégant tenant sur ses hanches des citrons retenus dans un tissu. Des fleurettes parsèment les branchages en bronze.

Ces personnages font référence aux marchands ambulants qui arpentaient les rues, vendant des fruits et légumes de saison d'où le nom qui leur fut donné au XVIIIe siècle de « marchands des quatre saisons ».

La ville de Meissen se fit une spécialité de ces petits personnages en porcelaine dure, matériau qui s'adapte facilement à la petitesse et la complexité des sujets.
Scènes pastorales, galantes, personnages allégoriques, mythologiques ou acteurs de la Commedia dell'arte aux coloris frais et charmants, furent prétextes au raffinement et au déploiement de délicatesse. Johann Joachim Kaendler (1706-1775), au grand génie créatif, fut le principal créateur de ces sculptures. Entré comme modeleur à la Manufacture de Meissen en 1731, il bénéficia, de par ses grandes qualités professionnelles, d'une progression rapide et devint Directeur de la Division des Sculptures en 1740 puis Commissaire à la Cour en 1749.
Son OEuvre, singularisé par une touche à la fois expressive et précise, constitue un temps fort dans l'histoire de la sculpture allemande du XVIIIe siècle.

Il a amplement contribué à faire de la céramique le matériau de prédilection pour la sculpture de petit format. Kaendler créa une statuaire recherchée avec passion à travers le continent et partout imitée.

Le succès de ces petites figures fut rapidement exploité par l'esprit inventif des marchands merciers qui, associant la porcelaine au bronze, multiplièrent les sujets pittoresques sous forme de pendules, d'appliques et autres garnitures, ou encore comme ici de candélabres.

L'alliance entre le raffinement du bronze et la préciosité de la porcelaine en font des pièces de grande qualité.

Demander plus d'information

Thème : Luminaire Ajouter ce thème à mes alertes