Chargement en cours
Ma sélection

Lot 37 - PAIRE DE COMMODES - France, fin du XVIIe siècle, vers 1690-1700 - Bâti de chêne [...]

Estimation : 120 000 € / 160 000 €

résultat non communiqué

PAIRE DE COMMODES
France, fin du XVIIe siècle, vers 1690-1700
Bâti de chêne et de sapin, placage d’ébène et de laiton, bronzes dorés
H. 82,5 cm, L. 99,5 cm, P. 54,5 cm
Provenance
Collection de Miles Thomas Stapleton, 8e Lord Beaumont (1805–1854) à Carlton Towers (Yorkshire)
Puis collection de son fils, Henry Stapleton, 9e Lord Beaumont (1848–1892)
Collection de Miles Stapleton (1850-1895), 10e Lord Beaumont, puis de sa femme, Ethel Mary Tempest (1869-1937)
Collection de la fille de cette dernière, Mona Josephine Tempest Stapleton, mariée en 1914 à Bernard Edward, 3e Lord Howard of Glossop et arrière-petit-fils du 13e duc de Norfolk
Puis collection de leur fils aîné, Miles Francis Stapleton Fitzalan Howard (né en 1915), baron de Beaumont, baron de Glossop, et 17e duc de Norfolk
Bibliographie
M. Girouard, Carlton Towers, Yorkshire ; Country Life, 26 January 1967,p. 178 (ill. dans la Dining Room)
Catalogue of All the Furniture and Effects in Carlton Hall, Selby, 1854, p. 109, notre paire de commodes, alors
placées dans la First Breakfast Room y est décrite ainsi :
« 2 ebony chests of Drawers 3ft. 3in & brass mouldings and shaped pilasters to the corners & inlaid with brass six drawers in do[sic] made in the form of 2 pesdestals with 2 drawers each and brass handles ».

Datée de la fin du XVIIe siècle, en placage d’ébène et de laiton doré, chaque commode présente un bâti rectiligne à six tiroirs en façade sur trois rangs légèrement convexes, flanqués de bandeaux et de filets de laiton. Ils ferment chacun à clef et sont richement ornés d’une entrée de serrure en bronze doré en forme de cartouche rehaussé d’un masque allégorique, et d’une poignée mobile de préhension à motifs de palmettes et de double balustre. La commode est rehaussée au niveau de ses angles postérieurs par deux pilastres disposés en diagonale, formant ressaut dans leur partie supérieure, et à enroulements dans leur partie basse, le tout souligné de filets de laiton. Il en est également ainsi des petits côtés du meuble, ou encore des « tabliers » en arbalète de la façade. Chaque commode est supportée par quatre petits pieds toupies et présente un plateau formant débord, richement orné de motifs géométriques en laiton disposés au sein de compartiments dessinant rosaces et éventails.
Ces commodes proviennent de la collection du 17e Duc de Norfolk à Carlton Towers, célèbre demeure située dans le Yorkshire en Angleterre. À l’époque du Domesday, inventaire et recensement du royaume ordonné par Guillaume le Conquérant en 1086, ce domaine était la propriété d’un certain Robert de Brus. Elle demeura dans sa descendance jusqu’en 1301, année au cours de laquelle elle fut acquise par Nicholas Stapleton, fils de Sir Miles Stapleton et de Sibyl de Bellew.
En 1840, Miles Thomas Stapleton (1805-1854) obtint le titre de Lord de Beaumont, titre jusqu’alors en sommeil, devenant ainsi le huitième Lord Beaumont. Celui-ci célébra son anoblissement en transformant la demeure familiale de Carlton en château néogothique, lui donnant ainsi son allure actuelle. C’est probablement à cette époque que furent acquises nos deux commodes qui seront décrites dans la First Breakfast Room de Carlton en 1854.

Demander plus d'information

Thème : Mobilier Ajouter ce thème à mes alertes