Chargement en cours
Ma sélection

Lot 56 - PENDULE PORTIQUE « LA FORCE ET LA JUSTICE » Paris

Adjudication sur abonnement

> Voir les offres Premium

PENDULE PORTIQUE « LA FORCE ET LA JUSTICE » Paris, époque Louis XVI MATÉRIAU Marbre blanc, marbre noir, bronzes dorés, émail et verre

A LOUIS XVI ORMOLU-MOUNTED WHITE AND BLACK MARBLES MANTEL CLOCK 27.55 in. high, 22.83 in. wide, 6.69 in. deep
Cette pendule portique de forme architecturale s'agrémente de nombreux motifs allégoriques puisés dans le vocabulaire ornemental de l'Antiquité très en vogue sous le règne de Louis XVI.
Deux montants en marbre noir à cannelures simulent un pilastre surmonté d'un chapiteau ionique à guirlande en bronze ciselé et doré.
Ils viennent en applique de deux autres montants en marbre blanc ponctués en partie basse de deux volutes soulignées de branchages fleuris et de pots-à-feu.Deux lions rugissants, en bronze doré, traités au naturel, trônent sur les corniches des portiques.
Ils encadrent un cadran circulaire en émail indiquant les heures, les minutes et les quantièmes en chiffres arabes. De petites fleurettes peintes s'intercalent entre chaque heure.
L'amortissement du cadran reçoit un très fin décor ajouré de feuillages noués par un ruban.
Un aigle majestueux juché sur une sphère en marbre couronne l'ensemble de la composition encadré de deux larges rinceaux fleuris.
La forme en double accolade à gorge de la base est soulignée d'un rang de perles. Debout sur cette terrasse, on retrouve sur la gauche Athéna, déesse romaine de la Guerre, casquée et armée d'un bouclier à tête de Méduse et d'une lance.
Elle regarde vers une seconde figure féminine, probablement Vénus, vêtue à l'Antique et tenant un miroir, l'un des attributs de la déesse. Au centre de ces deux personnages, on observe un trophée d'armes composé de boucliers et de casques.
Une très élégante frise de rinceaux centrée de carquois en bronze doré parcourt la ceinture de la base.
A la lecture de la mythologie romaine, on peut comprendre la présence surprenante de la déesse de la Guerre associée à celle de l'Amour. Bien que décrite comme une guerrière farouche, Athéna n'en est pas moins animée par la Sagesse et la Raison, préférant la paix au conflit. Ainsi, l'existence de Vénus à ses côtés, souligne cette tempérance du comportement belliqueux de la déesse. D'ailleurs, les armes posées au sol témoignent de cet apaisement. Sauf quelques variantes notamment dans les bronzes dorés, une pendule similaire à celle que nous présentons est conservée au Musée des Arts Décoratifs de Paris

Demander plus d'information

Thème : Objets d'Art Ajouter ce thème à mes alertes