Chargement en cours
Ma sélection

Lot 41 - PAIRE DE CONSOLES à décor de passementerie Piémont, second quart du XVIIIe siècle [...]

Estimation : 50 000 € / 70 000 €

PAIRE DE CONSOLES à décor de passementerie Piémont, second quart du XVIIIe siècle
Bois doré ; onyx
H. 88 cm, L. 117 cm, P. 59 cm

Avec leur air sagace, la mèche au vent et le regard pénétrant, ces exceptionnels putti sculptés en marbre blanc se présentent en symétrie l’un de l’autre. Debout sur un tertre rocheux, l’un, drapé dans une ample toge, tient une grande corolle végétale et une corne d’abondance ; l’autre, vêtu d’un pagne en plumes, est doté d’un carquois rempli de flèches mais, au lieu d’un arc, il porte une corne vide à enroulement feuillagé. La Beauté idéale de leurs visages et le haut degré de naturalisme des accessoires rappellent un groupe sculpté par Francesco Ladatte représentant deux putti dont l’un tient une corne d’abondance.
Né dans le Piémont, Francesco Ladatte a évolué dans le milieu de la Cour de Savoie. Lors d’un séjour à Paris en 1729, il obtint le Prix de Rome. Il fut reçu à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture en 1741 et eut l’honneur d’oeuvrer pour Louis XV, notamment à la chapelle du château de Versailles.
Dans son portrait peint par Carle Van Loo, figure le modello d’une sculpture aujourd’hui conservée au Palais royal de Turin (fig. 2) .

Demander plus d'information